Terra Libra entre commerce équitable et bio-local

02 99 37 14 00

Accueil > Actualités > Plan d’urgence Réforme Agraire Populaire

Plan d’urgence Réforme Agraire Populaire

8 juin 2020

Communiqué du MST Brésil

La situation sanitaire et la crise sociale s’accentue au Brésil !

En défense de la vie du peuple brésilien, le Mouvement des Sans Terre dévoile son plan d’urgence pour une Réforme Agraire Populaire.

La pandémie du coronavirus et ses effets sur les travailleurs et les plus pauvres aggrave les conséquences de la crise du capitalisme qui atteint l’économie, la politique, la société et la nature. Face à cela, il est nécessaire de démocratiser l’accès à la terre, de distribuer les richesses et de défendre les droits des peuples du monde rural. Nous présentons à la société des mesures qui peuvent rapidement permettre la création de milliers d’emplois, produire des produits alimentaires pour tout le peuple, activer le commerce, garantir un revenu et des conditions de vie dignes.

Terre et Travail

a) Installer sur des terres des milliers de familles qui aujourd’hui sont dans des campements, au chômage et à la périphérie des villes.
b) Exproprier les « latifundios » improductifs et des parcelles en proximité des villes pour faciliter la production et l’installation des familles des périphéries urbaines.
c) Récupérer, sans frais, les 6 millions d’hectares des quelques 729 familles ou entreprises débitrices envers l’Etat fédéral, qui ont une dette totale de plus de 33 milliards d’Euro et sont propriétaires de ces terres.
d) Affecter les terres publiques et les terres vacantes existantes aux installations de réforme agraire d’urgence.
e) Echanger les dettes que des propriétaires de latifundio doivent aux banques publiques contre des terres.
f) Suspension de toutes les expulsions de familles installées provisoirement sur des terres et de toutes les restitutions de terres aux latifundios.
g) Légaliser tous les territoires de quilombolas, des peuples indigènes, des communautés de riverains de cours d’eau et des communautés rurales natives.
h) Garantir l’intégrité et la préservation des réserves indigènes et des aires environnementales, en expulsant les envahisseurs, les voleurs de terres, les chercheurs d’or illégaux, qui exploitent de dévastent ces terres.
i) Suspension des subventions et des avantages fiscaux aux entreprises de produits de traitement agricole toxiques et attribution de ces ressources à la Réforme agraire.

Production d’aliments sains

a) Attribuer les ressources nécessaires à l’élargissement du PAA (Programme d’achat d’aliments) qui fournit travail et aliments à tout le peuple. Par un achat anticipé de la production des paysans par la CONAB
b) Garantir la mise en oeuvre du PNAE pendant la période de « distanciation sociale », avec de la nourriture saine pour les enfants et leur famille.
c) Financement et diffusion de machines agricoles pour l’agriculture familiale et paysanne.
d) Mise en place du Plan national d’agroécologie, pour garantir des aliments sains.
e) Organiser des jardins urbains agroécologiques pour donner du travail à tous ceux qui veulent y travailler et produire des aliments
f) Utiliser des lignes de crédit spéciales dans les banques publiques pour financer des agro-industries coopératives pour la production d’aliments et dégager des financements d’urgence pour les installations de la Réforme Agraire permettant de stimuler la production.

Protéger la nature, l’eau et la biodiversité

a) Nous devons veiller sur les zones humides et les sources, protéger les forêts et la biodiversité de tous les milieux naturels.
b) Appuyer les programmes d’intensification de plantations d’arbres natifs et fruitiers dans tout le pays, selon le biome.
c) Attribuer les ressources nécessaires pour la construction de citernes d’eau potable et pour la production dans toute la zone semi- -aride et les régions qui en ont besoin.
d) Empêcher l’usage des produits de traitement toxiques qui contaminent les eaux et les aliments et qui détruisent la biodiversité.
e) Organiser la production de semences agroécologiques dans tous les territoires ;
f) Stimuler l’agroforesterie comme manière de garantir la diversité et l’abondance d’aliments, en même temps que la reforestation.

Conditions de vie digne dans le monde rural pour tout le peuple

a) Garantir l’accès de toutes les familles au Programme « Minha casa, minha vida », pour la rénovation et la construction de logements en milieu rural.
b) Mettre en place des politiques pour que les jeunes restent à la campagne, avec un travail, un revenu et l’éducation.
c) Garantir que nous n’aurons plus une seule école de fermée à la campagne.
d) Renforcement du FUNDER pour les municipalités et élargissement du PRONERA, pour recevoir les enfants des paysans, à tous les niveaux de scolarité.
e) Empêcher les violences domestiques à la campagne, qui atteignent les femmes, les enfants, les adolescents, les personnes âgées et les LGBT et qui est en train d’augmenter avec la distanciation sociale.
f) Renforcement et élargissement du SUS, Service de santé universel, dans tout le pays et en milieu rural.

Ce programme d’urgence exige des mesures immédiates et une volonté politique des gouvernements pour résoudre les problèmes d’emploi, de revenu et d’alimentation pour tout le peuple. Pour cela nous devons tous contribuer, le gouvernement fédéral, les gouvernements des Etats et les mairies. C’est un plan d’urgence pour affronter les problèmes du moment. La Réforme Agraire Populaire est urgente et nécessaire pour répondre aux besoins des travailleurs et travailleuses sans terre, pour approvisionner les villes en aliments, principalement les périphéries urbaines et garantir une relation équilibrée entre les êtres humains et la nature.

Nous appelons la société, les mouvements populaires, les syndicats, les partis, les églises et les secteurs engagés dans la lutte pour la démocratie, à défendre l’urgence de la Réforme Agraire Populaire et celle d’un pays juste, sans privilèges de classe et inégalités sociales.
Brésil, avril/mai 2020

Terra Libra soutien activement ce plan d’urgence pour une Réforme Agraire Populaire au Brésil !!

Retrouvez le communiqué en PDF

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | Tout afficher

  • Terra Libra d’un coup d’oreille / Interview par Radio Laser

    11 avril 2013
    Pour mieux connaître Terra Libra et comprendre d’un coup d’oreille, ses origines, nos engagements et notre philosophie d’action, écoutez cette interview de quelques minutes sur Radio laser. Terra Libra d’un coup d’oreille / Interview par radio Laser 00:00 / 00:00 Radio Laser est une radio associative d’information de proximité créée en 1992 : elle est située en Bretagne, à Guichen, près de Rennes.
  • 17 avril : journée mondiale des luttes paysannes

    9 avril 2013

    Pasyans du Mouvement des Sans Terres

    "Carnet de route" cinquième épisode du cycle TERRES Pour ce 17 avril, journée mondiale des luttes paysannes, nous vous invitons à visionner ce web documentaire du Brésil au Pérou, contre l’accaparement des terres et pour la justice sociale. « Carnet de route » est le cinquième épisode du cycle TERRES. Il s’ouvre à Rio de Janeiro, avec le Sommet des peuples pour la justice sociale et environnementale, et se poursuit en Amazonie brésilienne — d’abord dans l’état du Para, avec l’occupation de la Fazenda Cedro par le Mouvement des paysans sans terre, puis à Porto Velho, sur le Rio Madeira, où les barrages (Lire la suite de 17 avril : journée mondiale des luttes paysannes)
  • Graines de Troc

    8 avril 2013

    Graines de troc

    Une autre façon de s’échanger les graines En cette période de semis, nous vous invitons à découvrir une nouvelle intiative pour des échanges non marchands, du lien entre les gens.. : ! Graines de Troc, c’est quoi ? C’est une plate-forme en ligne où chacun peut proposer et échanger ses graines, en constituant tous ensemble une collection commune. Chaque envoi de graines permet d’obtenir un jeton et donne la possibilité de choisir parmi les variétés de la collection. Le troc, c’est l’occasion de partager nos richesses et de faire l’expérience d’un autre mode d’échange. C’est celle aussi de sortir nos (Lire la suite de Graines de Troc)
  • Géopolitique de la faim, Jean Ziegler

    31 janvier 2013

    Jean Ziegler

    Le 9 février à 15h30 aux Champs Libres à Rennes Le Cridev, Amnesty International et la Librairie Greenwich nous invitent à décortiquer le fléau de la faim dans le monde, avec Jean Ziegler, Rapporteur spécial à l’ONU pour le droit à l’alimentation de 2001 à 2008, et professeur de sociologie à l’université de Genève. Toutes les trois secondes, un enfant de moins de dix ans meurt de malnutrition, alors que nous savons que l’agriculture d’aujourd’hui serait en mesure de nourrir douze milliards d’êtres humains : comment résoudre ce paradoxe ? Jean Ziegler connaît le problème, il en dresse un état des lieux (Lire la suite de Géopolitique de la faim, Jean Ziegler)
  • La Bio : entre business et projet de société

    3 janvier 2013

    La Bio : entre business et projet de société

    Voici un excellent livre que nous vous conseillons vivement pour mieux connaître l’origine de l’agriculture biologique et observer avec lucidité son évolution récente, entre circuits courts alternatifs et dérives de l’agriculture marchandisée. Nous espérons pouvoir participer à l’organisation d’une conférence débat sur Rennes prochainement Pour acheter le livre : http://atheles.org/agone/contrefeux... L’équipe Terra Libra Sous la direction de Philippe Baqué « La grande distribution propose des produits bio importés de l’autre bout du monde, à l’empreinte écologique catastrophique, cultivés (Lire la suite de La Bio : entre business et projet de société)
  • Campagne de souscription de la cachaça des Sans terre prolongée jusqu’à la fin septembre : n’hésitez plus !

    12 septembre 2012

    Copavi1

    Depuis sa création en 2006, terra libra a tissé des liens avec la COPAVI, coopérative modèle du Mouvement des Sans Terre au Brésil, pour l’importation d’une savoureuse cahaça (le rhum brésilien) artisanale et vieillie en fut de chêne. Depuis 2010, et suite à un accident sur l’alambic, la production de cachaça est arrêtée. Afin de participer au financement des travaux, nous avons proposé à la COAPVI d’organiser une souscription citoyenne de cachaça sur laquelle toute la marge ira à la COPAVI. Ensemble, nous pourrons financer a moitié des investissements nécessaires au redémarrage de la production. La (Lire la suite de Campagne de souscription de la cachaça des Sans terre prolongée jusqu’à la fin septembre : n’hésitez plus !)
  • MST – d’autres partenariats à construire

    12 septembre 2012

    Stockage du riz

    Rapport de voyage Février 2012 Thomas Burel Avec la volonté de renforcer notre collaboration avec le Mouvement des Sans Terre dans le sud du Brésil, je me suis rendu chez nos amis et partenaires de la COPAVI en février 2012. Dans notre démarche pour des filières d’importation équitable en dehors des systèmes de certification par tiers, il est essentiel pour nous de pouvoir nous rendre fréquemment auprès de nos fournisseurs pour aborder ensemble les points d’amélioration de la filière sur les divers plans : qualité, logistique, répartition de la valeur ajoutée, respect de l’environnement, projets (Lire la suite de MST – d’autres partenariats à construire)
  • Marinaleda, une utopie vers la paix

    12 septembre 2012

    l’emblème de Marinaleda

    Extraits d’un article de Courrier International Juan Manuel Sánchez Gordillo a fait la une des journaux ces derniers jours après avoir mené une “expropriation forcée” de produits alimentaires dans plusieurs supermarchés, au côté de ses camarades du Syndicat andalou des travailleurs (SAT), pour les distribuer aux plus défavorisés. C’est dire si cet homme est un dirigeant singulier au sein de la classe politique espagnole. Anticonformiste, il a été critiqué pour ses dernières actions, y compris dans les rangs de la coalition de gauche Izquierda Unida [l’équivalent du Front de gauche français], dont son (Lire la suite de Marinaleda, une utopie vers la paix)
  • Rencontres d’Automne de Minga les 30 et 1er octobre en Bretagne

    12 septembre 2012

    Minga Réunion

    L’association Minga organise ses Rencontres d’Automne du 29 septembre au 1er octobre à Marzan dans le Morbihan. Vous pouvez vous inscrire en téléchargeant la lettre d’invitation en pièce jointe. Rejoignez-nous ! La diversité des parcours, des métiers, des générations qui composent notre association est incontestablement une force, encore faut-il prendre le temps de la cultiver ensemble pour mieux comprendre l’économie et penser nos propres économies (y compris pourquoi le temps nous manque) afin de réaliser nos ambitions quant à « bien vivre », à vivre bien de son travail et de ses activités. (Lire la suite de Rencontres d’Automne de Minga les 30 et 1er octobre en Bretagne)
  • La Bolivie expulse Coca Cola !

    30 juillet 2012
    Extrait du site d’information latinoaméricain Diario Veloz. En cette période de vacances, exercez votre castillan ! El 21 de diciembre de 2012, día que muchos celebrarán el supuesto fin del calendario maya, el canciller boliviano anunció el fin de la popular gaseosa dentro del país. La decisión sorprende y no es para menos. Coca Cola, la gaseosa efervescente vendida en tiendas, restaurantes y máquinas expendedoras de casi todo el mundo, será expulsada de Bolivia a partir del próximo 21 de diciembre de 2012. La decisión es el marco de los festejos para celebrar el fin del (Lire la suite de La Bolivie expulse Coca Cola !)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | Tout afficher

Prochaine livraison

  1. Pays de Rennes : Chaque vendredi SAUF le 14 mai - remplacé par le mercredi 12 mai
  2. Route de Vannes : Chaque mercredi
  3. Route de Nantes : Chaque Jeudi SAUF le 13 mai (férié)
  4. Route de Dinan / St-Malo : le 20 mail, le 17 juin,puis le 15 juillet
  5. Route de Redon/Saint Nazaire : le 3 juin, le 1er juillet, puis le 26 août
  6. Route de Lorient : les 10 juin, le 8 juillet, puis le 5 août
  7. Route de Quimper : le MERCREDI 26 mai, le 22 juin, puis le 20 juillet
  8. Route de Brest : le 18 mai, puis le 1er juin, puis les 15 juin
  9. Angers / Cholet / Ancenis : le 27 mai, le 24 juin, puis le 22 juillet
  10. Route de Fougère/Caen : le 11 mai, le 9 juin, puis le 6 juillet
  11. Route du Mans : le 11 mai, le 9 juin, puis le 6 juillet
  12. Reste de la France : départ sous 48h-72h par transporteur - délai selon destination
Terra Libra 5 rue des vanniers – ZA de la forge – 35830 Betton – Tél : 02 99 37 14 00 – Fax : 09 81 38 55 37 – Mobile : 06 99 98 35 35 –
Se connecter