Terra Libra entre commerce équitable et bio-local

02 99 37 14 00

Accueil > Actualités > La quinoa du Pérou, biologique et équitable

La quinoa du Pérou, biologique et équitable

6 juin 2018

Non, toute la quinoa du Pérou n’est pas bonne à jeter,

comme semblait l’indiquer un reportage diffusé sur France5 en octobre dernier et qui a fait grand bruit. Reportage tellement clivant qu’on le penserait à l’initiative d’une grande marque française du bio, principal importateur européen, s’approvisionnent dans le pays voisin, la Bolivie.

Les images et propos sont effarants. Le Pérou s’est en effet engouffré sur le marché de la quinoa à coup de grandes cultures et des produits chimiques sans limite. Le documentaire a le mérite d’être didactique ; ainsi on comprend bien que les cultures de basse altitude, du Pérou ou d’ailleurs, sont plus facilement attaquées par les insectes, alors que sur son terroir d’origine, à près de 3000m d’altitude, les nuisibles sont inexistants.

Mais si Bolivie et Pérou se livrent une guerre commerciale, ce qu’il faut avant tout distinguer ce n’est pas le pays d’origine, mais le mode de production, traditionnel et biologique ou industriel et chimique. Et Il est à craindre que le Pérou n’ait pas le monopole de ce dernier.

Car la quinoa est tout aussi originaire du Pérou et d’Équateur bien avant l’arrivée des colons, quand on parlait encore du grand Empire Inca « Tawantinsuyo » qui allait du sud de la Colombie au nord du Chili. D’ailleurs sous la Couronne espagnole la Bolivie s’appelait le Haut Pérou.

À Terra Libra, nous travaillons depuis toujours avec nos amis de Saldac, petit importateur spécialisé sur les trésors du Pérou, et engagé pour un commerce équitable et une agriculture biologique. Leur quinoa provient de la coopérative Los Chankas dans le département d’Apurimac, au sud du pays, un secteur rural isolé où les producteurs ont besoin de vendre leur quinoa à un bon prix pour le développement des villages.

Elle est cultivée de façon traditionnelle, sans engrais ni pesticide, entre 3.500 et 3.800 m d’altitude et est issue de variétés anciennes, telles que Junin et Sajama. C’est une graine avec d’excellentes qualités nutritives, un peu plus petite que la quinoa real, mais au combien savoureuse. Elle n’a donc rien à envier à la quinoa de Bolivie et encore moins à celle cultivée aujourd’hui en France.

Produire et consommer local est essentiel ; mais respecter un terroir, l’origine d’une culture et maintenir un lien économique avec des communautés l’est tout autant.

C’est pour toutes ces raisons que nous sommes heureux de continuer à vous proposer une excellente quinoa du Pérou

Notre quinoa est certifiée équitable par le système SPP « Symbole des Petits Producteurs », un label qui appartient aux producteurs : www.spp.coop

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | Tout afficher

  • MST – d’autres partenariats à construire

    12 septembre 2012

    Chargement canne - COPAVI

    Rapport de voyage Février 2012 Thomas Burel Avec la volonté de renforcer notre collaboration avec le Mouvement des Sans Terre dans le sud du Brésil, je me suis rendu chez nos amis et partenaires de la COPAVI en février 2012. Dans notre démarche pour des filières d’importation équitable en dehors des systèmes de certification par tiers, il est essentiel pour nous de pouvoir nous rendre fréquemment auprès de nos fournisseurs pour aborder ensemble les points d’amélioration de la filière sur les divers plans : qualité, logistique, répartition de la valeur ajoutée, respect de l’environnement, projets (Lire la suite de MST – d’autres partenariats à construire)
  • Marinaleda, une utopie vers la paix

    12 septembre 2012

    Sur les murs du village...

    Extraits d’un article de Courrier International Juan Manuel Sánchez Gordillo a fait la une des journaux ces derniers jours après avoir mené une “expropriation forcée” de produits alimentaires dans plusieurs supermarchés, au côté de ses camarades du Syndicat andalou des travailleurs (SAT), pour les distribuer aux plus défavorisés. C’est dire si cet homme est un dirigeant singulier au sein de la classe politique espagnole. Anticonformiste, il a été critiqué pour ses dernières actions, y compris dans les rangs de la coalition de gauche Izquierda Unida [l’équivalent du Front de gauche français], dont son (Lire la suite de Marinaleda, une utopie vers la paix)
  • Rencontres d’Automne de Minga les 30 et 1er octobre en Bretagne

    12 septembre 2012

    Minga Réunion

    L’association Minga organise ses Rencontres d’Automne du 29 septembre au 1er octobre à Marzan dans le Morbihan. Vous pouvez vous inscrire en téléchargeant la lettre d’invitation en pièce jointe. Rejoignez-nous ! La diversité des parcours, des métiers, des générations qui composent notre association est incontestablement une force, encore faut-il prendre le temps de la cultiver ensemble pour mieux comprendre l’économie et penser nos propres économies (y compris pourquoi le temps nous manque) afin de réaliser nos ambitions quant à « bien vivre », à vivre bien de son travail et de ses activités. (Lire la suite de Rencontres d’Automne de Minga les 30 et 1er octobre en Bretagne)
  • La Bolivie expulse Coca Cola !

    30 juillet 2012
    Extrait du site d’information latinoaméricain Diario Veloz. En cette période de vacances, exercez votre castillan ! El 21 de diciembre de 2012, día que muchos celebrarán el supuesto fin del calendario maya, el canciller boliviano anunció el fin de la popular gaseosa dentro del país. La decisión sorprende y no es para menos. Coca Cola, la gaseosa efervescente vendida en tiendas, restaurantes y máquinas expendedoras de casi todo el mundo, será expulsada de Bolivia a partir del próximo 21 de diciembre de 2012. La decisión es el marco de los festejos para celebrar el fin del (Lire la suite de La Bolivie expulse Coca Cola !)
  • Minga Bretagne : Ouvrons un champ commun de débats et d’actions !

    5 juin 2012
    Appel : Pour une économie équitable en Bretagne Ouvrons un champ commun de débats et d’actions ! Nous citoyens, vivant en Bretagne, engagés individuellement ou collectivement, lançons un appel à l’ensemble de la population bretonne pour promouvoir une économie équitable. Nous sommes tous confrontés chaque jour à un système économique impitoyable avec les plus faibles, les plus lents, les plus pauvres, les moins malins, les amoureux de la tâche bien faite, du beau geste ou du bel ouvrage. Ce système pousse à l’isolement, à l’incompréhension et à la précarité celui qui essaye de maintenir une cohérence (Lire la suite de Minga Bretagne : Ouvrons un champ commun de débats et d’actions !)
  • Le 17 avril, journée internationale des luttes paysannes !

    27 mars 2012
    Appel à la mobilisation pour le 17 avril : Journée internationale des luttes paysannes Stop aux accaparements de terres : La terre est à celles et ceux qui la travaillent ! (Jakarta, le 2 mars 2012) Le 17 avril a été déclaré "Journée internationale des luttes paysannes", pour commémorer le massacre, en 1996, de dix-neuf paysannes et paysans brésiliens qui luttaient pour leurs terres et pour la justice sociale. Chaque année, à cette date, des actions et des évènements sont organisés à travers le monde, en défense des paysannes et des paysans qui luttent pour leurs droits. Ces dernières années, nous (Lire la suite de Le 17 avril, journée internationale des luttes paysannes !)
  • En route pour le Brésil - visite de la COPAVI en février

    25 janvier 2012

    Alambique Cachaça

    A quand le retour de la cachaça ?? Depuis plus d’un an maintenant, nous devons faire face à une cruelle pénurie de cachaça, le rhum brésilien que nous importons directement de chez nos partenaires de la COPAVI, coopérative collectivisée du Mouvement des Sans Terre. Les obligations légales pour l’exportation ayant été modifiées, notamment sur le type d’alambique, la COPAVI va devoir investir une somme importante pour se mettre en conformité. Pour participer à notre mesure au financement, nous leur avons fait une proposition de pré-financement d’une commande de 2.000 bouteilles avec une part en bons de (Lire la suite de En route pour le Brésil - visite de la COPAVI en février)
  • Non au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes !

    15 décembre 2011
    LE PROJET D’AEROPORT DE NOTRE-DAME-DES-LANDES est une aberration économique, sociale et environnementale Situé à 18 km du centre de Nantes, il ne résoudrait pas les problèmes que pose à la ville l’actuel aéroport. Il les déplacerait seulement. Il infligerait des nuisances graves à plus de 80 000 habitants des communes de la banlieue nord de Nantes. Les diverses structures de raccordement qui lui seraient nécessaires (routes, voies ferrées, pont sur la Loire) causeraient également des problèmes (expropriations) et des nuisances à des milliers d’autres (Lire la suite de Non au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes !)
  • Défense et soutien aux Kogis de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie

    30 novembre 2011
    Tchendukua est une association française qui soutient le peuple Kogi de la Sierra Nevada de Santa Marta, en Colombie dans leur démarche de restitution de terres afin de leur permettre de faire vivre leur culture et de préserver leurs modes de vie menacées par la société occidentale. Elle intervient également ici, en France, pour sensibiliser le grand public à la connaissance de ce peuple indigène et aux menaces qui pèsent sur lui. Petite présentation Que nous disent les Kogis et à quoi nous renvoient-ils ?... Tchendukua… là ou converge la pensée … Telle est la signification de ce mot qui (Lire la suite de Défense et soutien aux Kogis de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie)
  • Alimentons 2012 : Appel de Minga et Nature & Progrès

    29 novembre 2011
    Tous les 7 ans, à cause de l’artificialisation des sols, la France perd l’équivalent de la superficie d’un département en terres cultivables ; chaque semaine 200 fermes en moyenne disparaissent au profit de l’agrandissement d’autres d’exploitations ou de l’urbanisation. La France compte environ 8 millions d’obèses et 3,2 millions de personnes qui ont recours à l’aide alimentaire, de façon intermittente ou permanente. La plupart de nos aliments ont parcouru des milliers de kilomètres avant d’atterrir dans notre assiette. Faire de l’alimentation une priorité est un projet de « haute nécessité » (Lire la suite de Alimentons 2012 : Appel de Minga et Nature & Progrès)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | Tout afficher

Prochaine livraison

  1. Pays de Rennes : chaque vendredi
  2. Redon / Vannes / Ploërmel : le 11 mars, le 25 mars puis le 8 avril
  3. Dinan / St-Malo : le 12 mars, le 9 avril puis le 14 mai
  4. Quimper / Lorient / Auray : les 18/19 mars, les 22/23 avril puis le 19/20 mai
  5. St Brieuc / Lannion / Morlaix / Brest / Carhaix : les 24/25 mars, les 28/29 avril puis les 26/27 mai
  6. Nantes : le 19 mars, le 2 avril puis le 16 avril
  7. Angers / Cholet / Ancenis : le 11 mars puis le 6 avril
  8. Reste de la France : départ sous 48h-72h par transporteur - délai selon destination
Terra Libra 5 rue des vanniers – ZA de la forge – 35830 Betton – Tél : 02 99 37 14 00 – Fax : 09 81 38 55 37 – Mobile : 06 99 98 35 35 –