Terra Libra entre commerce équitable et bio-local

02 99 37 14 00

Accueil > Actualités > L’Artémisia pour éradiquer le paludisme

L’Artémisia pour éradiquer le paludisme

7 janvier 2019

Artémisia au Lion vert Sénégal.2

Les simples plantes Artémisia Annua et Artémisia Afra pourraient donc prémunir et guérir du Paludisme ??

L’OMS et les labos bloqueraient-ils volontairement sa divulgation pour des raisons d’argent uniquement ?

J’ai beau ne pas être totalement naif et avoir conscience de la puissance des labos et du lobby pharmaceutique, je peine à croire que devant un tel enjeu, on ne se saisissent pas des bienfaits que nous offre la nature à moindre coût.

Pour préparer mon séjour de 2 mois au Sénégal et Burkina Faso pour y poursuivre le Terra Lib’ Tour, nous nous sommes bien entendu questionnés sur comment nous prémunir du paludisme. Ma femme Caroline qui explore depuis plusieurs années la Santé au Naturel, avait déjà potassé le livre de Lucile Cornet-Vernet - Artémisia, une plante pour éradiquer le paludisme. Plutôt que d’ingurgiter des comprimés pendant 2 mois, nous avons choisi d’essayer les tisanes d’Artémisia et bien sûr, d’enquêter sur la question.

En une semaine sur le sol sénégalais, c’est comme si cette plante nous envoyait des signaux... Chaque jour de nouvelles informations se croisent ; des gens que nous rencontrons, des noms que nous entendons se retrouvent dans le livre. Pour aller plus loin nous sommes donc aller rencontrer Pierre Van Damme au projet maraicher du Relais (la collecte de vêtements) situé près de Thiès.

Pierre et son collègue Karim ont étendu depuis 2016 la culture de l’Artémisa Annua (Annuelle originaire de Chine) et de l’Artémisia Afra (plante vivace originaire d’Afrique du Sud). Ils sont membres de « La Maison de l’Artémisia » une association qui regroupe une quarantaine de projets de culture et de divulgation de la plante dans plus de 20 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine.

Depuis le début des années 2010, un groupe de chercheurs a repris les connaissances traditionnelles et intensifié l’étude de la plante. Des essais cliniques ont confirmés scientifiquement le potentiel de guérison du paludisme et une récente publication dans la revue Phytomedicine devrait contraindre l’OMS à revoir sa copie. Par ailleurs des constatations plus empiriques démontrent de ses vertus dans le traitement d’autres parasites, de la grippe, de constipations, d’une forme de diabète,…

A Thiès, le projet maraicher qui s’étend sur 8 ha est encore en phase d’amorçage. Il rencontre des difficultés à faire germer les graines de la variété Afra, pourtant la plus intéressante pour permettre une récolte toute l’année. Mais l’activité est déjà bien en place, à même de récolter et distribuer de l’Artémisia séchée en feuilles, sous forme d’infusettes ou géllules, et des formations à la culture ont déjà débutées.

L’enjeu pour le projet maraîcher est de mettre sur le marché sénégalais, à moindre frais, un produit fini prêt à être consommé pour répondre à un besoin court terme, et dans le même temps participer à la connaissance et la mise en culture de la plante dans les familles : leur souhait,

qu’un jour il y ait un plant d’Artémisia dans chaque potager pour permettre à tout un chacun de se prémunir et se soigner de la malaria, et participer ainsi à son éradication !

En 2019 les projets sont nombreux :

  • Lancer une large campagne de sensibilisation avec la distribution gratuite de plants en lien avec des ONG
  • Améliorer leur production sur leur terrain avec des associations de cultures maraichères (Artémisia + gombo), des tests de parcelles en biodynamie, un champ « Ecole Paysan » avec de l’Artémisa de l’agro-foresterie, des arbres fruitiers et des légumes servant de comparatif avec une parcelle en culture conventionnelle.
  • Etudier le potentiel de la plante pour la fabrication de produit anti-moustique naturel

Avec tout le potentiel avéré de l’Artémisia et son usage millénaire dans la pharmacopée chinoise, comment se fait-il que l’OMS continue à contrindiquer son usage, à s’entêter dans la recherche d’un vaccin, à n’octroyer aucune ressource pour étudier plus largement ses bienfaits ?? Pourquoi les ONG travaillant sur les questions de santé ne questionnent pas l’OMS et les gouvernements ?
L’excellent documentaire de Bernard Crutzen, MALARIA BUSINESS, diffusé sur France 24 ces derniers jours, nous apportent déjà de nombreuses réponses : voici le lien pour le revisionner

Mais comme je serai de passage sur Genève début avril 2019, je serai très intéressé d’en savoir un peu plus en rencontrant des personnes travaillant sur ces questions à l’OMS… N’hésitez pas à me mettre en contact !

Pour en savoir plus :

La Maison de l’Artémisia
Le lion vert

Thomas
en Terra Lib’ Tour.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | Tout afficher

  • Bienvenue à Tony

    7 avril 2015
    Voila donc Anthony, dit Tony, qui vient compléter l’équipe... Tony, c’est la quarantaine, dont une bonne 20aine d’années engagé dans l’agriculture biologique. Après avoir travaillé plusieurs années aux côtés des maraîchers bio de Séné, il est passé par le magasin Biogolfe de Vannes avant de rejoinde la région Rennaise et de se renconvertir dans l’Eco-Construction, les enduits Terre et Chaux. Ouuf, on avait besoin de renforts ! il sera donc avec nous pour les préparations de commandes et effectuer les livraisons sur Rennes, Vannes, Lorient, Quimper. Merci encore pour votre soutien, c’est grâce à vous que (Lire la suite de Bienvenue à Tony)
  • A Déguster ou pour offrir

    11 décembre 2014
    Découvrez notre cachaça artisanaleOffre pour les fêtes : 21 € la bouteille La Cachaça Camponeses (Paysans en portugais) est une eau de vie de canne à sucre obtenue après fermentation et distillation du vesou, le jus de canne pressée. Proche d’un rhum agricole, elle doit ses saveurs douces et fruitées à une fabrication artisanale ne gardant que le coeur de la distillation et une mise au repos d’un minimum de 6 mois en fûts de chêne.... vous y découvrirez des arômes fruités insoupçonnés. Un cadeau idéal à déguster avec modération mais pour soutenir avec force l’agriculture paysanne et la lutte pour l’accès (Lire la suite de A Déguster ou pour offrir)
  • Elections au Brésil : les 5 propositions du Mouvement des sans Terre

    6 octobre 2014

    Photo MST

    Nous sommes dans l’entre deux tours des éléctions présidenteilles brésiliennes, où Dilma Rouseff, présidente sortante et candidate du PT (Parti des Travailleurs), semble bien placée pour l’emporter. Mais depuis les désillusions quant aux volontés réformatrices du PT lors de la présidence de Lula, le MST ne s’affiche plus véritablement comme un allié sans faille du parti. C’est donc à l’ensemble des candidats que le mouvement s’est adressé portant 5 propositions majeures à leur attention : Lutte pour une Assemblée Constituante exclusive de réforme politique. Démocratiser la terre pour les Sans Terre. Pour un (Lire la suite de Elections au Brésil : les 5 propositions du Mouvement des sans Terre)
  • Tinga Neere : agro-écologie en Afrique Sahélienne

    6 octobre 2014

    Tinga Neere : agro-écologie en Afrique Sahélienne

    Vous avez peut-être participé à la conférence organisée à Rennes en octobre 2013 par l’association Ingalan sur les risques d’une urgence nutritionnelle et écologique en Afrique Sahélienne. Marc Dufumier et René Billaz , 2 ingénieurs agronomes spécialistes des cultures en zones tropicales, nous ont sévèrement alerté sur l’ urgence humanitaire de ces régions. Le constat est alarmant, avec une très forte dégradation des terres arables et l’accaparement des meilleures terres par des entreprises-Etats vouées à la culture d’exportation. Ceci couplé à une très forte poussée démographique, les perspectives sont (Lire la suite de Tinga Neere : agro-écologie en Afrique Sahélienne)
  • Le Mouvement des Sans Terre au Cinéma

    6 octobre 2014

    Brésil en Mouvement

    Comment porter un autre regard sur le Brésil sans aborder la question de l’accès à la terre et l’agriculture paysanne ? Le Mouvement des Sans Terre sera à nouveau mis en lumière mais cette fois avec la sortie d’un très beau long métrage, le film "Hautes Terres" , qui sera projecté en Avant Première au festival du film Brésil en Mouvements le 8 octobre prochain à 20h00 au Cinéma La Clef à Paris 5°. « Dans le Nordeste du Brésil, Vanillon et son mari Antonio, ainsi qu’une vingtaine de familles paysannes, obtiennent une propriété après avoir passé quatre ans à lutter dans un campement avec le soutien du (Lire la suite de Le Mouvement des Sans Terre au Cinéma)
  • La cachaça et le sucre complet Mascavo sont enfin arrivés !!

    5 juillet 2014

    Arrivée du sucre et de la cachaça dans notre entrepôt

    Incroyable !! Après 4 ans d’absence, la Cachaça Camponses fait enfin son retour. Ca aura été long, c’est sur, mais il fallait y croire. Pour une agriculture paysanne et un commerce équitable au cœur des mouvements sociaux… voici les fondements du projet Terra Libra. Et outre notre engagement de la première heure aux côtés des communautés zapatistes au Mexique, Terra Libra s’est également créé en soutien au Mouvement des Sans Terre au Brésil et au fabuleux projet proposé par la COPAVI, une coopérative collectivisée de ce même mouvement dans le sud du pays. Dès 2004 et suite à une première rencontre chez (Lire la suite de La cachaça et le sucre complet Mascavo sont enfin arrivés !!)
  • Invitation à venir découvrir la COPAVI et déguster la cachaça

    2 juillet 2014
    2 Evenements pour fêter ensemble le retour de la cachaça Camponeses, , remercier tous ceux qui ont participer à ce projet, débattre et discuter du Brésil en lutte pour ses droits, en marge du Mundial de Foot, Nous vous invitons à nous rejoindre nombreux : - A Paris dès 13h30, le samedi 5 juillet 2014 à la Péniche Antipode , 55 Quai de la Seine, 75019 Paris Des sans Terre aux sans Toit , un Brésil qui milite pour ses droits ! Partant d’un projet de soutien à une coopérative du Mouvement des sans Terre pour la production de cachaça, La Péniche Antipode et Terra Libra vous invitent à découvrir le (Lire la suite de Invitation à venir découvrir la COPAVI et déguster la cachaça)
  • Voila en enfin le riz de Camargue !

    31 janvier 2014

    Riz semi-complet de Camargue Bio

    Et oui, ça faisait longtemps que l’on en parlait... Raccourcir la filière sur le riz et pouvoir s’approvsionner au plus proche, en Camargue , directement auprès d’une exploitation rizicole 100% biologique. C’est donc chose faite ! 2 ans de démarches et de rencontres, d’abord auprès des 2 grandes coopératives de riz biologique de Camarague (bongran - groupe Ekibio et Biosud), avant de rencontrer Le Domaine de Beaujeu et de s’accorder sur un parternariat pour la distribution de leur produits. Au mois d’octobre 2013, j’ai donc eu le plaisir d’aller rencontrer Pierre Cartier, responsable de (Lire la suite de Voila en enfin le riz de Camargue !)
  • Le mouvement zapatiste – 20 ans d’autonomie au Chiapas

    31 janvier 2014

    Fresque zapatiste

    Alors qu’il y a 1 siècle, au cœur de la révolution mexicaine, Emiliano Zapata luttait dans les états du Morelos, Puebla et du Guerrero, pour la récupération des terres villageoises, cela fait maintenant 20 ans que des communautés indigènes se sont levées pour faire à nouveau entendre leur voix : Ya basta !! Le 1er janvier 1994, au moment où les tristes accords de Libre Echange entre Etats d’Amérique du Nord (ALENA) entraient en vigueur, des paysans indigènes descendus des montagnes du Chiapas (état du sud du pays) créaient la surprise en se soulevant et prenant plusieurs villes dont San Cristobal de Las (Lire la suite de Le mouvement zapatiste – 20 ans d’autonomie au Chiapas)
  • Conférence - débat le jeudi 21 février à Rennes

    31 janvier 2014
    René Billaz et Marc Dufumier : Afrique de l’Ouest, non assistance à société en danger Face à une situation d’urgence... Le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), sur son site dédié à ces activités en Afrique de l’Ouest et Occidentale, annonce que la dégradation des terres a atteint des niveaux alarmants. Près de 50 % des terres arables souffrent à des degrés divers de l’érosion des sols et de la baisse de fertilité (matière organique du sol, disponibilité de nutriments, activité biologique). Préalablement la FAO annonçait : “ En 2050, le Monde aura (Lire la suite de Conférence - débat le jeudi 21 février à Rennes)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | Tout afficher

Prochaine livraison

  1. Pays de Rennes : chaque vendredi sauf les 16 août et 23 août
  2. Redon / Vannes / Ploërmel : le 31 juillet, le 28 août puis le 11 septembre
  3. St-Brieuc / Dinan / St-Malo : le 8 août, le 12 septembre puis le 10 octobre
  4. Quimper / Lorient / Auray : les 29 août, les 18/19 septembre puis le 23/24 octobre
  5. Lannion / Morlaix / Brest / Carhaix : les 27/28 août, les 24/25 septembre puis les 29/30 octobre
  6. Nantes : le 5 septembre, le 19 septembre puis le 3 octobre
  7. Angers / Cholet / Ancenis : le 11 septembre puis le 13 novembre
  8. Reste de la France : départ sous 48h-72h par transporteur - délai selon destination
Terra Libra 5 rue des vanniers – ZA de la forge – 35830 Betton – Tél : 02 99 37 14 00 – Fax : 09 81 38 55 37 – Mobile : 06 99 98 35 35 –
Se connecter