Terra Libra entre commerce équitable et bio-local

02 99 37 14 00

Accueil > Actualités > MST – d’autres partenariats à construire

MST – d’autres partenariats à construire

12 septembre 2012

Broyage de la canne

Rapport de voyage Février 2012

Thomas Burel

 Avec la volonté de renforcer notre collaboration avec le Mouvement des Sans Terre dans le sud du Brésil, je me suis rendu chez nos amis et partenaires de la COPAVI en février 2012. Dans notre démarche pour des filières d’importation équitable en dehors des systèmes de certification par tiers, il est essentiel pour nous de pouvoir nous rendre fréquemment auprès de nos fournisseurs pour aborder ensemble les points d’amélioration de la filière sur les divers plans : qualité, logistique, répartition de la valeur ajoutée, respect de l’environnement, projets sociaux annexes… et ce via notre SAF – Système d’Analyse des Filières

Mais c’est aussi beaucoup partager des moments de vie, mieux se connaître et aborder les différents enjeux politiques de nos actions.

 J’ai donc pu passer plusieurs jours à la COPAVI pour mieux comprendre les freins à la relance de la production de la cachaça et porter notre proposition de pré-commande adossée à une campagne de souscription citoyenne. J’ai pu également mieux découvrir la qualité de leur sucre complet mascavo, son processus de production (voir la fin de video sur la COPAVI) et travailler dès à présent à notre projet d’importation pour l’an prochain.

 Au délà de la COPAVI, notre souhait aujourd’hui est de pouvoir élargir notre partenariat avec le Mouvement des Sans Terre, prioritairement dans le même état du Parana. Après des années de lutte pour l’accès à la terre, et même si l’Agro-business et les grandes fazendas se sont encore renforcées dernièrement avec les grandes cultures d’exportation, le mouvement des Sans Terre est entré dans une deuxième phase de son existence. Avec une seconde génération de jeunes militants, ayant grandi dans les campements ou sur les terres récupérées, formée en agronomie et en gestion de projets, le MST se tourne de plus en plus vers la valorisation de ses produits par la transformation et la qualité biologique.

 De nombreuses unités de transformation voient donc le jour pour les produits laitiers, le sucre, le café, le riz, le maté, les fruits … Au sein des coopératives que j’ai pu visiter, des producteurs associés m’ont chaleureusement fait découvrir leurs parcelles, leur mode de production et leurs contraintes actuelles. Malgré une forte volonté à se tourner vers la production biologique, l’absence de débouchés à un prix permettant de compenser une certaine baisse de rendement est un frein majeur à cette démarche.

 A son échelle, Terra Libra envisage donc de participer à la valorisation des produits des coopératives du MST, en diversifiant son offre à l’importation. C’est une manière d’encourager à la production biologique et de poursuivre notre engagement pour une économie équitable en lien avec les mouvements sociaux et les thématiques qui nous sont chères : Terre et Liberté

 Dans un Brésil toujours très constaté, avec des politiques agricoles aux deux extrêmes (soutien à la culture d’exportation et soutien à la transformation et l’agriculture paysanne), l’amélioration visible des conditions de vie des paysans autrefois sans terre montre tout le bien fondé de leur lutte pour une réforme agraire d’envergure dans ce pays.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | Tout afficher

  • Par amour du Bien Vivre

    28 novembre 2011
    Et si l’échec programmé de Cancún s’avérait une bonne chose ? Plutôt qu’une « adaptation » au réchauffement, il pourrait permettre l’élaboration d’un nouveau mode de société. L’échec programmé de Cancún peut être la pire comme la meilleure des choses. Ce sera la pire des choses si cet échec correspond à la volonté de s’adapter au réchauffement planétaire plutôt que de le combattre. Ce choix est déjà celui des grandes firmes, avec des projets techno-scientistes comme les modifications artificielles du climat, la création d’un immense bouclier spatial autour de la terre, les puits de carbone, les arbres OGM mangeurs de (Lire la suite de Par amour du Bien Vivre)
  • La tentation normalisatrice de l’économie sociale et solidaire : un virus mortel

    20 septembre 2011
    Communiqué Minga du 21/01/11 "L’empressement de certains acteurs de l’économie solidaire à répondre au rapport Vercamer sur l’enjeu de la labellisation comme question clé du développement de l’économie solidaire nous préoccupe. Cela traduit la gravité de l’état de dépolitisation à laquelle en est rendue l’ESS. Quel contraste avec l’époque où nombre d’initiatives de citoyenneté économique s’en réclamant ont vu le jour par refus du traitement social du chômage ! À travers ce projet de labellisation de l’économie solidaire, il ne s’agit rien moins que de gérer les exclusions, à défaut de les combattre. Parce que (Lire la suite de La tentation normalisatrice de l’économie sociale et solidaire : un virus mortel)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | Tout afficher

Prochaine livraison

  1. Pays de Rennes : chaque vendredi
  2. Redon / Vannes / Ploërmel : le 11 mars, le 25 mars puis le 8 avril
  3. Dinan / St-Malo : le 12 mars, le 9 avril puis le 14 mai
  4. Quimper / Lorient / Auray : les 18/19 mars, les 22/23 avril puis le 19/20 mai
  5. St Brieuc / Lannion / Morlaix / Brest / Carhaix : les 24/25 mars, les 28/29 avril puis les 26/27 mai
  6. Nantes : le 19 mars, le 2 avril puis le 16 avril
  7. Angers / Cholet / Ancenis : le 11 mars puis le 6 avril
  8. Reste de la France : départ sous 48h-72h par transporteur - délai selon destination
Terra Libra 5 rue des vanniers – ZA de la forge – 35830 Betton – Tél : 02 99 37 14 00 – Fax : 09 81 38 55 37 – Mobile : 06 99 98 35 35 –